Badakan x Silae : le combo des RH sereins, même pendant les runs de paie

Thomas Lesueur
28
October
2022
 min. de lecture
Sommaire
Text Link

La paie est un des processus clés d’une entreprise. Premier lien avec les salariés via la distribution des fiches de paie, c’est un métier complexe nécessitant une pluridisciplinarité importante comme la veille sociale, le contrôle, l’analyse ou encore la sécurisation de données sensibles. Autant de sujets où la digitalisation apporte une grande valeur ajoutée. C’est pourquoi Badakan a décidé de proposer à ses utilisateurs une digitalisation complète allant de l’onboarding et la planification jusqu’à la paie dans le but d’accompagner les organisations dans cette phase importante de leur transformation. Focus & démonstration de notre partenariat avec le logiciel de paie SILAE.

État des lieux de la digitalisation de la paie en France

En 2020 selon Digiposte, 55% des travailleurs français recevaient encore leur bulletin de salaire imprimé en main propre sur leur lieu de travail ou par courrier contre seulement 25% en Angleterre ou encore 5% en Allemagne. Pourtant, 71% des Français sont favorables à la dématérialisation, sûrement pour son côté pratique et écologique.

Pour surmonter ce retard, l’état Français a pris des mesures comme la loi travail de 2016. Celle-ci renversait le principe en place d’opt-out par celui de l’opt-in. Grâce à elle l’employé est donc par défaut d’accord pour accepter la dématérialisation mais peut toujours la refuser auprès de son employeur.

Mais pour motiver l’accélération de cette transformation, il faut justifier sa valeur ajoutée. 

SILAE, leader Français des logiciels de paie pour experts-comptables

Racheté par Silver Lake Partners pour 600 millions d’euros, SILAE compte plus de 460 000 utilisateurs malgré son utilisation réservée aux spécialistes de la paie uniquement. Véritable mastodonte de la paie, SILAE générait près de 5 millions de fiche de paie en 2021, disséminées parmi de nombreuses conventions collectives. 

Le choix de la connexion API avec ce logiciel de paie était motivé par plusieurs critères. Dans un premier temps car c’est le logiciel le plus utilisé en France, logique. Dans un second temps, c’est la qualité de leur documentation et leur volonté de s’intégrer qui a été clée. En effet, la création d’une API nécessite une communication poussée des deux partis.

Un gain de temps opérationnel pour les experts-comptables

Ophélie Kadoche, associée du cabinet K20 Conseil raconte son utilisation de l’API Badakan/Silae :

Maxence

« Travailler main dans la main avec une application comme Badakan simplifie vraiment une étape cruciale et chronophage de notre activité, à savoir la vérification des informations en paie. Le processus est fiable et rapide et permet de traiter simplement un grand flux d’informations.»

L’intégration entre Badakan et SILAE permet en effet de traiter les informations jusqu’à 2 fois plus vite et donc de traiter un volume plus important de bulletins. Cela peut aussi libérer du temps aux experts pour se concentrer sur d’autres sujets comme la veille sociale, les prévisions ou encore la formation.

Maxence

“Grâce à Badakan, toutes les informations saisies par les managers sont immédiatement transmises dans notre logiciel. Il y a donc très peu voire plus du tout de saisie manuelle ce qui nous permet de nous focus sur le contrôle des bulletins de salaire. Le processus est plus fluide et plus fiable !”

C'est ce que dit Maxence Prouteau de l'entreprise Malom à propos de l'utilisation de Badakan et Silae. En effet, le deuxième principal intérêt d’une connexion API avec le logiciel de paie pour un expert-comptable est la centralisation des données. Celle-ci minimise les risques d’erreurs humaines et prévient le phénomène redouté de « double saisie », à savoir récupérer les données auprès des Ressources Humaines pour les recopier sur le logiciel de paie. 

Mais surtout un gain de temps pour vous et vos équipes

Un DRH souhaitant rester anonyme nous confessait lors de nos travaux d’intégration :

« Silae a plein de points positifs, l'outil est vraiment bien, facile, complet et génère une paie juste, ce qui est rare dans ce métier. Le seul point négatif, c’est le temps qu’on passe à saisir les données »

C’est là qu’intervient l’interfaçage API avec Badakan. Les contrats et avenants se mettent à jour en fonction des données présentes dans le dossier RH. Les heures travaillées sont récoltées directement à partir du planning. Une simple vérification d’un éventuel écart entre le prévu et le réalisé suivi d’une validation permet d’envoyer instantanément toutes les données en paie !

Enfin, voilà ce qu’Hubert Stéfani, Responsable RH de Pokawa pense de l’intégration Badakan x Silae.


Comment ça marche concrètement ?

Rien ne parlera plus qu’une démonstration menée par le développeur même de cette intégration. Celle-ci a lieu à la fin (35:40) de notre dernier webinar et porte sur l’édition d’un bulletin de paie pour un employé en contrat long. 


Sa version pour les contrats courts est aussi disponible et issue de notre précédent webinar « Connecter son écosystème RH en API ».


Vous être utilisateur du logiciel SILAE et souhaitez automatiser vos process de récolte de données en paie ? Contactez-nous !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Thomas Lesueur
Expert Digital
Passionné par le digital et les Ressources Humaines, j'ai toujours navigué dans l'univers du logiciel, autrefois pour la formation professionnelle, aujourd'hui dans le SIRH global
Partager cet article
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci pour votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.