Vers la fin du casse-tête juridique des RH ?

Benjamin Leiba
30
November
2020
7
 min. de lecture
Sommaire
Text Link

“Bref. C’était une matinée comme les autres. J’avais 21 mails non lus, 2 DPAE à envoyer, la DSN à émettre et un process d’onboarding en distanciel à créer. C’est à ce moment-là que Maud est entrée dans mon bureau. Elle m’a regardé. Je l’ai regardée. J’ai pas compris pourquoi elle était là. Elle a compris que je n’avais pas compris. Alors elle a dit :

-Hello ! On a rendez-vous pour parler des dernières dispositions législatives en droit social… Bref, je suis RH en 2020 !”

Si une petite voix a résonné dans votre tête lors de la lecture de ce préambule, c’est que vous êtes soit RH, soit nostalgique de l’ancienne série télévisée de Canal +…soit les deux.

Quoi qu’il en soit, vous l’avez probablement constaté, la fonction RH a grandement évolué ces dernières années.

Son champ d’action s’est peu à peu élargi avec l’évolution de notre société.

D’un côté, la digitalisation de l’entreprise. De l’autre, l’évolution foisonnante du droit du travail.

Au milieu, pas de repos pour le RH qui doit se doter de nouvelles compétences et apprendre à jongler entre ses différentes missions traditionnelles et l’application des évolutions juridiques.

Et puisqu’un bon jongleur “n’est censé ignorer la loi”, la tâche est de plus en plus complexe au fur et à mesure que les dispositions juridiques s’additionnent.

Dans ce contexte, comment faire pour être systématiquement à jour des lois et des règlements en droit du travail tout en assurant la performance de l’entreprise et l’épanouissement de ses salariés ?

Sans avoir de supers-pouvoirs, ni un sureffectif, ce vaste programme se mue rapidement en mission impossible ! 🆘

De l’élaboration des contrats de travail à la mise en place de la stratégie globale de l’entreprise, en passant par la formation des salariés, le panel de tâches quotidiennes du RH est très large.

Contrats, planning…Vous voilà probablement en train de faire la liste des missions qui remplissent vos journées bien rythmées.

LA fameuse liste :

Pour celles et ceux qui ont besoin de se rafraîchir la mémoire, voici une petite piqûre de rappel (en douceur) des missions quotidiennes du RH :

  • le recrutement et l’onboarding de nouvelles pépites,
  • la gestion de la rémunération du personnel et les déclarations sociales de l’entreprise (n’oublions pas la fameuse DSN),
  • la gestion de la fin des contrats de travail et l’outboarding (et pour les plus corpos d’entre vous, la cagnotte du pôt de départ 💸 !),
  • la gestion des plannings et l’organisation du temps de travail au sein de l’entreprise,
  • la valorisation des compétences et la progression des salariés (sur votre “Todo list” se trouve surement une file d’attente de demandes d’inscription à une prochaine session de e-learning),
  • l’amélioration des conditions de travail et la sécurité des salariés,
  • le maintien de la motivation et le développement du bien-être au travail,
  • le respect et l’application des (très nombreuses) dispositions du droit du travail au sein de l’entreprise.

Attention ! RH sensible s’abstenir…car ce dernier point peut occasionner des maux de têtes à nos amis en charge de l’application du droit social dans l’entreprise compte tenu du nombre important et exponentiel de lois et de règlements qui ont modifié le droit du travail Français ces dernières années.

📚 En effet, notre cher Code du Travail était déjà très riche en articles (il en contient aujourd’hui plus de 10.000).

Mais comme ça ne suffisait pas à remplir notre appétit juridique, plusieurs lois et règlements sont venus nourrir le droit du travail depuis la loi portant modernisation du marché du travail du 25 juin 2008.

Rappelons que la disposition “star” de cette loi était la création d’un nouveau mode de rupture du contrat de travail : la rupture conventionnelle.

💡 Avec plus de 437.000 ruptures conventionnelles homologuées en France en 2018, les services RH connaissent désormais par cœur la recette de ce mode de rupture, qui a bouleversé le rapport entre l’employé et ses salariés.

Plus récemment, depuis le 1er janvier 2018, 117 nouvelles mesures réformant le droit du travail (parmi lesquelles la fusion des institutions représentatives du personnel) sont entrées en vigueur.

Et ce n’est sûrement pas terminé selon les praticiens du droit du travail. Maître Camille Ventejou, Avocate associée chez Flichy Grangé Avocats, estime que “le droit social est une matière vivante, pratique, qui évolue en permanence et notamment dans ce contexte actuel de crise sanitaire”.

Avec la multiplication des dispositions juridiques, “l’effet boule de neige” est au rendez-vous pour le RH : temps à consacrer à la connaissance et à l’application des nouvelles mesures, création complexe de nouveaux dispositifs à mettre en place au sein de l’entreprise, etc.

En définitive, RH is the new juriste social !

Ainsi, selon une enquête menée en 2020 par les “RH au quotidien”, 74% des RH souhaitent intégrer une solution digitale pour répondre efficacement aux évolutions du droit du travail. 📲

En effet, si de nos jours, le quotidien des RH est impacté par l’entrée en vigueur de nouvelles dispositions juridiques, il l’est aussi par la digitalisation de l’entreprise et l’automatisation de certaines tâches.

Avec plus de 700 startup proposant des solutions SaaS RH en France, chers amis RH vous avez l’embarras du choix pour trouver l’outil digital qui vous correspond.

Il ne vous reste désormais plus qu’à réaliser un bon repérage des forces en présence, pour faire votre choix.

Et voilà, mine de rien, nous venons d’ajouter une nouvelle mission à votre emploi du temps déjà surchargé ! Ne nous remerciez pas !

Les bons outils du RH connecté :

Puisque chez Badakan, votre bien-être nous tient à coeur, nous vous avons concocté ci-après, une liste des softs qui vous feront gagner un temps précieux :

👩‍🎓 Doctrine vous donne rapidement accès à une information juridique actualisée et complète.

🦸‍♀️ Badakan vous permet d’automatiser vos démarches administratives et de gagner du temps (toujours précieux) quotidiennement (30 minutes par mission !).

🕵️ Swile est idéal pour analyser et mesurer l’engagement de vos équipes.

🧑‍💻Quick MS centralise vos données et facilite le pilotage de vos indicateurs RH.

Comme nous le constatons depuis le début de la crise du Covid-19, le digital est un allié flexible sur lequel le service RH peut s’appuyer quand de nouveaux défis et difficultés apparaissent.

Garder le lien malgré la distance avec les autres salariés, réagir rapidement face à des imprévus, et même organiser et partager un afterwork virtuel (avec des boissons bien réelles, quand même !) sont autant de situations auxquelles l’innovation répond avec efficacité.

Les bénéfices du digital sont donc nombreux et semblent principalement permettre au RH de se recentrer sur le cœur de son métier : l’humain.

Délestés de certaines tâches, il est probable que les “RH 2.0” puisse optimiser son rôle dans l’entreprise en favorisant encore plus qu’aujourd’hui l’épanouissement et le bien-être au travail du salarié.

Et vous, vous les voyez comment les RH du futur ?

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Benjamin Leiba
Co-Fondateur de Badakan en charge du produit
J'ai co-fondé 2 startup dans l’univers de la restauration, où j'ai constaté que les Ressources Humaines étaient la problématique principale... d'où Badakan !
Partager cet article
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci pour votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.