CDDU vs Intérim, lequel est plus avantageux financièrement ?

Thomas Lesueur
31
May
2022
14
 min. de lecture
Sommaire
Text Link

Quel que soit le type de contrat de travail utilisé par votre entreprise, celui-ci implique des coûts directs comme le salaire ou les primes et indirects comme le temps passé au recrutement ou encore le temps passé aux formalités administratives. Mais êtes-vous certain de bien connaître l’ensemble des différences et d’utiliser le contrat le plus optimisé financièrement pour votre entreprise ? Badakan, plateforme optimisée pour la gestion des CDD d'usage vous explique tout.

CDD, CDD d'usage ou recourir à l'intérim : à chacun sa situation

Lorsqu'un entrepreneur lance une activité, il doit se poser les bonnes questions vis à vis de la nature des contrats à utiliser. Lorsque le travail proposé fait parti intégrante de l'activité de l'entreprise et n'est pas limité dans la durée, le CDI (contrat à durée indéterminée) est obligatoire. Lorsqu'il s'agit de missions temporaires, plusieurs choix s'offrent aux entreprises.

Un contrat à durée déterminée (ou CDD) est un contrat de travail grâce auquel un employeur embauche un salarié pour une durée à caractère limitée (une date de début et une date de fin sont définies). Cette relation contractuelle est valable uniquement dans le cas d'une tâche précise et temporaire comme prévu par la loi et le code du travail. Il est renouvelable 2 fois pour le même poste et doit respecter un délai de carence entre chaque mission. Il donne lieu à une prime de fin de contrat (dite "de précarité") et permet de toucher une période de chômage si le contrat arrive a son terme. En cas de rupture par le salarié le droit au chômage est révoqué.

Le CDD offre donc une certaine flexibilité comparé au CDI. Mais le nombre de renouvellement limité et la période de carence le rend inadéquat pour les emplois des secteurs où les pics de fréquentation sont fréquents de par la nature de l'activité, comme dans les métiers du spectacle ou de la convention HCR. C'est en effet la convention dans laquelle vos activités sont inscrites qui déterminera si vous pouvez faire appel au CDD dit CDD d'usage.

Si votre activité fait partie de la liste des conventions collectives dressée par le gouvernement, c’est que vous pouvez embaucher en CDD d’Usage. Tout comme le CDD, celui-ci peut être conclu uniquement pour des activités de nature temporaires. L'employeur doit justifier qu'une embauche en CDI est cependant impossible. En cas de manquement, il s'expose aux sanctions prévues par l’article L. 1248-1 du code du travail.

Il a l'avantage de pouvoir être renouvelable sans délai de carence pour le salarié et ne nécessite pas un date de fin pour être conclu.

Sinon, vous pouvez aussi avoir recours à l’intérim et déléguer l’ensemble des formalités administratives à une agence en contrepartie d’un surcoût sous la forme d’un coefficient de facturation intérim.

Pour connaître le plus interessant financièrement, nous vous proposons la simulation d’un recrutement en intérim et en CDDU, avec et sans la plateforme Badakan. Afin de vous aider dans les calculs, une ressource modulable à télécharger est disponible à la fin de cet article.

Le résultat risque de vous surprendre !

Le coût du recourt à l’intérim

Votre manager souhaite recruter un collaborateur rémunéré au SMIC pour 10 missions de 7 heures chacune.

Dans le cas du recourt à l’intérim, l’agence contractée effectue le sourcing et les démarches administratives puis applique sa marge sous forme d’un coefficient de facturation appliqué au salaire brut. Ce taux varie en fonction de :

  • la rareté de la qualification demandée
  • la difficulté de l'emploi proposé
  • la durée de la mission
  • le taux horaire du recruté

Pour obtenir le coût total on rajoute simplement la prime de transport journalière.

Formule pour calculer le recourt à l’intérim :

Recourt à l’intérim = (Salaire brut par heure * nombre d’heure * Coefficient de facturation intérim * indemnité de congés) * nombre de missions + Prime de transport * nombre de missions

Recourt à l’intérim = (10,85 * 7 * 2 * 1,1 *10) + 2,26 * 10 = 1541,60€

Le coût du recrutement en CDDU

Dans le cas d’un contrat en CDDU, le sourcing de ce candidat est mené par votre manager. Vous avez donc à l’inverse de l’intérim un contrôle total des profils recherchés.

Estimer le coût du sourcing

Pour simuler le coût du sourcing lors d’un recrutement en CDDU, il faut connaître le temps passé par votre manager pour contacter le futur salarié, rédiger le contrat et effectuer les démarches administratives. D’après le Groupe Barrière, s’équiper de Badakan réduit ce temps d’environ 30 minutes.

Coût du sourcing et admin sans Badakan :

((Salaire brut du manager * Taux de charges patronales manager) / Nombre d’heures travaillées dans l’année))*Temps passé à recruter sans Badakan = ((285001,4)/1607)*1 = 24,8€

Coût du sourcing et admin avec Badakan :

((Salaire brut du manager * Taux de charges patronales manager)/Nombre d’heures travaillées dans l’année))*Temps passé à recruter avec Badakan = ((285001,4)/1607)*0,5 = 12,4€

Estimer le coût de la fiche de paie

Le bulletin de paie est un pôle de dépense non négligeable lorsque le volume de missions effectuées est important.

En s’équipant de Badakan, la fluidité et la fiabilité des informations variables de paie permet à nos experts comptables partenaires une dégressivité des coûts lors de multiples missions dans le mois.

Coût de la fiche de paie sans Badakan :

Prix de la fiche de paie * nombre de missions = 16 * 10 = 160€

Coût de la fiche de paie avec Badakan :

Prix de la première + 3€ * (Nombres de missions – 1) = 16 + (3*10-1) = 43€

Estimer le coût de la masse salariale

La dernière dépense à calculer est bien entendu la masse salariale. En plus du salaire, le recruté dispose d’un panier repas et d’une indemnité de congés payés mais ne touche pas la prime de précarité (vous pouvez la donner mais n’en avez pas l’obligation, considérez-la comme un levier de négociation). Le calcul reste le même avec ou sans la plateforme Badakan.

Cout de la masse salariale avec ou sans Badakan :

Masse salariale = (((SMIC horaire x durée de la mission) + prix du panier repas) * (indemnité de congés payés) * nombre de missions mensuel du profil) * taux de charge patronale – prix du panier repas * nombre de missions mensuel du profil

Masse salariale = (((10,85 * 7) + 5) * 1.1) * 1,33 * 10 – 5 * 10 =  1144,30€

Coût total du recrutement en CDDU

On additionne les 3 pôles de dépense pour calculer le coût total.

Cout total du CDDU sans Badakan : 24,8 + 160 + 1144,3 = 1552,66€

Cout total du CDDU avec Badakan : 12,4 + 42 + 1144,30 = 1311,48€

Le CDDU, un contrat avantageux financièrement dans les bonnes circonstances

Comme le montre cette simulation, la réponse à notre problématique "lequel est le plus avantageux ?" doit être nuancée et varie en fonction de chaque entreprise. Beaucoup de paramètres variables rentrent en compte dans le calcul des coûts de l'intérim et du CDD d'Usage. Une seule chose est sûre : en utilisant un SIRH complet comme Badakan vous pouvez réduire significativement les coûts indirects d'un recrutement en CDDU !

Le plus simple est de voir par vous-même en simulant les coûts avec vos propres données dans notre fichier actionnable !

Fichier d'aide à la simulation

Pour mieux visualiser quel contrat est plus avantageux pour VOTRE situation, téléchargez notre fichier Excel modulable où vous pourrez facilement intégrer vos propres hypothèses !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Thomas Lesueur
Expert Digital
Passionné par le digital et les Ressources Humaines, j'ai toujours navigué dans l'univers du logiciel, autrefois pour la formation professionnelle, aujourd'hui dans le SIRH global
Partager cet article
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci pour votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.