Des fiches de paie jusqu’à 60% moins chères que la moyenne ? Une réalité grâce à Badakan et K20 Conseil !

Thomas Lesueur
10
May
2022
6
 min. de lecture
Sommaire
Text Link

Selon le magazine Forbes, le coût moyen d’une fiche de paie en France est estimé entre 18 et 35 euros. Quand on multiplie ces chiffres par le nombre d’employés permanents et le nombre de contrats courts effectués par certaines entreprises, le coût total lié aux bulletins de salaire peut vite donner le tournis. En plus de cela la majorité des éditeurs de logiciel de paie requiert une fiche de paie par contrat et donc par mission. Cette multiplication des bulletins et donc des coûts peut freiner les entreprises où sont effectuées de nombreuses vacations au cours du mois.
Mais alors qu’est ce qui justifie cette somme ?

Le bulletin de salaire, un concentré de savoir-faire

Le prix d’une fiche de paie dépend de plusieurs paramètres comme la complexité de la convention collective à laquelle se rattache l’entreprise ou encore l’évolution du cadre légal comme l’a montré la situation sanitaire récente. Cela fait donc appel à une expertise pluridisciplinaire sociale, financière et juridique. Or le savoir-faire, ça se paie !

Les risques liés à une mauvaise gestion de la paie vont du mécontentement des salariés jusqu’au redressement fiscal et sont donc à éviter à tout prix. Le défi actuel est donc de taille : comment réduire les coûts liés à ces opérations sans pour autant perdre en fiabilité et sécurité de l’information ?

C’est dans ce but que Badakan noue un partenariat avec K20 Conseil, cabinet d’expertise comptable mais pas que ! En effet, en plus d'une maîtrise complète de la paie, c'est la dimension conseil RH et production sociale de ce cabinet qui a convaincu la start-up d'être le match parfait pour conseiller ses utilisateurs grâce à une veille régulière des évolutions du droit du travail.

C'est donc ensemble qu'ils proposent aux utilisateurs de la plateforme un processus de paie fiable jusqu’à 60% moins cher que la moyenne du marché !

Une fiche de paie 60% moins cher ? Mais comment ?

Vous l’aurez compris, le coût d’une fiche de paie est proportionnel au temps passé à sa préparation et à la validation des données en amont puis au temps passé au contrôle et à la sécurisation de la paie. Notre premier levier pour réduire les coûts se situe dans l’automatisation de la saisie et de la transmission des informations. En effet, grâce au logiciel Badakan la génération des relevés d’heures est automatique et respecte constamment le droit du travail. Cela garanti la véracité et l’exactitude des informations liées au salaire et ce peu importe le volume à traiter, pratique lorsqu’on effectue plusieurs milliers de missions par an !

Notre référencement en tant qu'entreprise disposant d'une API directe vers Silae* permet ensuite une transmission de l’information fluide avec les experts comptables partenaires dont fait partie K20 Conseil.

mon image

« Travailler main dans la main avec une application comme Badakan simplifie vraiment une étape cruciale et chronophage de notre activité, à savoir la vérification des informations en paie. Le processus est fiable et rapide et permet de traiter simplement un grand flux d’informations. »

Ophélie Kadoche – Associée – K20Conseil

En résumé, s’équiper du logiciel Badakan, c’est s’assurer une tranquillité d’esprit sur la partie administrative et légale et une fiabilité totale sur la partie paie assurée par son partenaire K20 Conseil. Le tout avec des coûts records 60% inférieurs à la moyenne du marché !

Si pour vous aussi la gestion des plannings, contrats courts et de la paie est synonyme de casse-tête couteux, rapprochez-vous de l’un de nos experts pour un audit complet de vos processus RH !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Thomas Lesueur
Expert Digital
Passionné par le digital et les Ressources Humaines, j'ai toujours navigué dans l'univers du logiciel, autrefois pour la formation professionnelle, aujourd'hui dans le SIRH global
Partager cet article
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci pour votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.