[Baromètre] 4 pratiques RH sur la gestion du temps de travail dans le secteur de l’hôtellerie restauration

Lara Dreyfus
16
November
2022
7
 min. de lecture
Sommaire
Text Link

Si chacun entretient un rapport au temps qui lui est très personnel, presque unique, il est pour tous une denrée très précieuse et non renouvelable. C’est pourquoi les questions de rythme et de durée du travail cristallisent autant d’enjeux dans les sphères professionnelle, économique, et politique. Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration en particulier, la bonne gestion des plannings et des équipes influence sensiblement la qualité de service délivré. On l’aura compris, la question est majeure.

Comment manier les fluctuations d’activité ? Les absences et imprévus ? En quoi le digital peut-il aider à anticiper et optimiser ? Pour mieux comprendre les pratiques des professionnels des ressources humaines, Badakan a interrogé 150 RH d’établissements hôteliers et condensé leurs réponses au sein d'un baromètre garanti 100% RH.

Il découle des résultats de l’enquête un constat unanime : une bonne gestion du temps de travail rime avec le bien-être des équipes. Et quand les équipes s’accordent, toute la chaîne de valeur s’en trouve améliorée, à commencer par l’expérience client.
Autant de raisons de s’inspirer des méthodes éprouvées et approuvées par les professionnels pour garantir une bonne gestion du temps de travail.

Pratique n.1 : S’EQUIPER D’UN LOGICIEL DE PLANNING

Chronophage, source d’erreur, peu intuitif, ne permettant pas l’accès à des données justes en temps réel… pour plus de la moitié des RH interrogés, le fichier Excel ne fait plus rêver. Et pour cause. Aujourd’hui le logiciel de planning vient pallier toutes ces lacunes et propose un outil plus simple et plus agréable à appréhender, plus intuitif et plus complet. Grâce au logiciel dédié, les équipes communiquent plus facilement et mieux : les rôles clairement définis, chacun sait ce qu’il a à faire. L’historique des données est conservé, et celles-ci sont mises à jour en temps réel… tout est pensé pour permettre aux managers d’anticiper et de mieux planifier. Bonus : l’image de marque de l’établissement s’en trouve améliorée. Disposer de bons outils de travail est toujours un gage d’exigence et de qualité.

Pratique n.2 : METTRE EN PLACE UN SYSTEME DE BADGEUSE/POINTEUSE

L’enquête nous apprend que les professionnels plébiscitent très largement le recours au système qui consiste à faire badger/pointer les équipes lors des leurs arrivées et départs. Les responsables RH interrogés sont 70.9% à relever des avantages très proches de ceux offerts par le recours à un logiciel de planning. Parmi les arguments soulevés, on retient une information mieux partagée, un risque d’erreurs manuelles évité, une donnée fiable, disponible en instantané ; la possibilité, également, de comparer le planifié au réalisé. CQFD

Extrait du baromètre "La gestion du temps de travail dans l'hôtellerie"


Pratique n. 3 : EMBAUCHER EN CAS DE FLUCTUATION D’ACTIVITE PREVUE

Selon que les variations d’activité sont prévues ou fortuites, les responsables RH n’adoptent pas les mêmes stratégies pour répondre à leur besoin de main-d’œuvre supplémentaire. Ainsi, lorsqu’un pic d’activité est connu (haute saison, évènement touristique, salon professionnel…), 50% des responsables RH préfèrent embaucher des extras qualifiés. Les équipes permanentes sont ainsi préservées d’un risque de surcharge de travail et les extras qui apportent un regard extérieur peuvent parfois, en interrogeant un process existant, en bousculer les codes et l’améliorer.
Embaucher un extra est d’autant plus facile que l’entreprise est bien outillée. Avec Badakan, les responsables du recrutement disposent d’une solution digitale hyper intuitive qui permet de poster et de rendre instantanément visibles les missions proposées. Les candidats disposent de leur côté d’une application très simple à manier, qui leur permet de communiquer en direct.
Managers, équipes, extras, clients : tout le monde gagne à disposer d’une solution agile qui apporte flexibilité aux plannings et nouveau souffle aux équipes.

Pratique n.4 : RECOURIR AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES

Dans des métiers où les équipes opérationnelles ont besoin d’être sur le terrain, et parfois, à un rythme différent de leur shifts habituels la flexibilité est essentielle. C’est pourquoi le recours aux heures supplémentaires est une pratique courante pour 87.5% des responsables interrogés.

Extrait du baromètre "La gestion du temps de travail dans l'hôtellerie"


Selon les établissements et les usages, les heures supplémentaires peuvent se récupérer ou être rémunérées. La question du traitement des heures supplémentaires vous intéresse ? Alors accédez à l’étude complète et au Baromètre RH !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Lara Dreyfus
Brand Content Manager
Passionnée par la création de contenu, je suis convaincue que le digital offre aux entreprises l'opportunité d'être flexibles et ainsi s'adapter aux évolutions du monde du travail
Partager cet article
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci pour votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.